Intervenir en public

Depuis 10 ans, je forme des cadres en entreprise à la prise de parole en public.

Ce module, toujours très demandé, permet aux stagiaires de gagner en confiance, de mieux maîtriser leur trac et de structurer tout type de   présentation devant n’importe quel public.

Les différentes personnes que je forme rencontrent quasiment toutes les mêmes difficultés : comment présenter   un sujet, quel qu’il soit, en étant le plus attractif et le plus pertinent possible ? à cette double contrainte, s’ajoute la coordination entre la parole, la gestuelle et les visuels. Il est vrai que l’exercice n’est pas aisé et si l’on ajoute l’appréhension à l’intervention, l’échec peut être au rendez-vous.

Depuis quelques années, je constate que les intervenants, dans les entreprises, utilisent un nombre croissant de supports concoctés et mises en forme par des logiciels tels Power Point, Prezi, etc.. Il n’est pas rare d’assister à des présentations où l’on dénombre 20, 30, 40 slides par personne ! souvent agrémentés d’animation et d’effets spéciaux. Le tout pour faire passer un message et atteindre un objectif souvent mal défini.

c’est une méthode qui regroupe non seulement les techniques pour parler aisément face à un auditoire, mais également une méthodologie qui permet de présenter un sujet (maîtrisé ou pas) en utilisant 4 supports visuels maximum. Les slides restent un accessoire, l’orateur devient le centre de l’intervention en utilisant les techniques de communication des grands orateurs à savoir :

  • La maîtrise du trac par la préparation mentale et physique
  • La définition claire des messages et objectifs à atteindre
  • La structure de l’intervention en 4 points
  • La maîtrise du langage (mots, rythme, volume, silence)
  • La maîtrise de sa gestuelle et de ses mouvements coordonnés à l’espace
  • La science du regard et de son impact
  • La capacité à raconter une histoire pour captiver et faire adhérer
  • L’importance de la conclusion

Intéresser son auditoire

Nous avons tous vécus des réunions, conventions, séminaires ou autres Kick off s’étalant sur 2 jours où se succède, au micro, une quinzaine de personnes. Un rapide calcul nous permet de constater que le public, souvent passif, «digère» en moyenne 450 slides en 48 heures ! Comment retenir l’essentiel dans un tel flots d’informations, de chiffres, de tableaux …difficile, voire Impossible !

Or, l’habitude, le fonctionnement des entreprises, la course à la meilleure présentation visuelle des intervenants en font oublier l’objectif majeur :

que doit retenir le public ? L’enjeu est important pour l’entreprise elle-même et la réussite de tout projet. La communication devrait être la base de tout pour faire comprendre, adhérer, fédérer, motiver. Et elle est souvent négligée par un manque de préparation, clé du succès de toute intervention. Et, par manque de temps, celui ou celle qui s’apprête à exposer un sujet devant un public, compense sa « non maîtrise » oratoire par un nombre disproportionné de Slides. Avec un temps de préparation adapté, un plan précis, de la technique et de la confiance en soi, tout orateur est capable de présenter un sujet, même complexe, en un minimum de supports.

La méthode minirépond à cet exigence.

Alors, comment être certain d’intéresser son public lorsque l’on intervient ?

Tout d’abord en définissant clairement son objectif avant chaque prise de parole à savoir :

Convaincre, Informer, Motiver, Divertir, tout en respectant le bon message et se préparer ! à l’histoire que vous allez raconter, pas aux mots dont vous allez vous servir

Captiver avec aisance et humour

Les grands orateurs vous le diront tous : ne vous prenez pas trop au sérieux ! de manière générale, prenez au sérieux la tâche que vous devez effectuer (en l’occurrence, la rédaction de votre discours), mais ne vous prenez pas pour autant trop au sérieux. D’où l’intérêt de faire preuve d’humour, c’est-à-dire de distance par rapport à l’image qu’on projette. Cela a 2 intérêts. Tout d’abord, votre public est plus facilement détendu, donc à l’écoute, puis vous êtes vous-même plus à l’aise pour la suite de votre intervention.

Le démarrage de toute intervention est fondamentale. C’est le moment où l’on se « connecte » à son auditoire. Les premiers mots, les premiers gestes, les

premiers déplacements donnent le « ton » de votre discours. Débuter par un croquis, une phrase choc, une citation, une anecdote, un chiffre … en osant le second degré, le décalage, permet de « divertir » celui ou celle qui écoute. Divertir ne veut pas dire « faire rire », mais tout simplement rendre divertissant, intéressant.

Même si vous n’êtes pas doté d’un don humoristique, vous apprendrez à manier, avec justesse, cet incontournable de la prise de parole en public.

Autre point important : le sourire ! Les personnes charismatiques travaillent leur sourire de sorte que lorsqu’elles en font usage, le monde entier sourit avec eux. Elles savent que leur sourire est l’une de leurs armes les plus puissantes et la peaufine pour lui donner un maximum d’impact.

Animer des réunions attrayantes

Rendre ses réunions et présentations attrayantes devrait être le préalable à toute intervention.

Pour rappel, une statistiques parlante concernant les réunions dans les entreprises :

44% des cadres pensent qu’elles sont ennuyeuses voire soporiphiques !

Pour améliorer ce pourcentage (véridique !), il faut éviter l’habitude et le systématique. Chaque réunion ou intervention est un acte unique.

Pour bien se préparer et réussir cet exercice, il faut commencer par se poser les questions suivantes :

Quel est mon auditoire ? Quel est mon objectif ? Quel est mon message ?

Quel est mon auditoire ?

Il est aussi difficile de satisfaire des attentes inconnues d’un auditoire que d’atteindre une cible invisible. La possibilité existe mais les chances de succès sont très minces. Une grande partie de la préparation consiste à recueillir des données sur l’auditoire pour obtenir l’information pertinente. Votre objectif suprême est de vous « approprier » le public et de faire corps avec celui-ci.

Quel est mon objectif ?

Il n’y a que quelques objectifs pour une présentation en public, les plus courants sont :

– Informer : Consiste à présenter une information

– Convaincre : Consiste à amener son auditoire à agir

– Motiver : Consiste à motiver son auditoire à changer d’opinion ou accepter une mesure impopulaire
sl4– Divertir : Consiste à faire en sorte que le public soit ravi d’assister à votre présentation et heureux que vous en soyez l’intervenant.

Quel est mon message ?

Il est inutile d’insister sur l’importance d’avoir un message à transmettre.

Veiller à préciser son message et à en tenir compte tout au long de sa préparation de manière à ce que sa présentation ne dévie pas du thème principal.

FORMATEUR

portrait-2Christian DELAPORTE est formateur professionnel depuis 10 ans. Son passé en entreprise et au sein de cabinets de conseils lui ont permis d’acquérir une solide expérience de manager et de consultant.

Commercial au tout début de sa carrière, il devient rapidement manager d’équipe grâce à sa grande capacité à motiver et à fédérer des femmes et des hommes.

Communiquant naturel, on remarque, chez lui, ses différentes interventions dans des séminaires, conventions au sein de groupes où il a travaillés. On lui confie des postes d’encadrement et de développement (Directeur des ventes, Directeur commercial) pendant plus de 15 ans.

Pendant 10 ans, il intervient au sein des entreprises pour former des populations variées aux techniques de vente et aux techniques oratoires. Il se forme, lui-même, en suivant un cursus de haut niveau chez l’américain, Dale Carnegie. Il devient alors un des spécialistes de la « prise de parole en public ».


Consultant, il conceptualise un module de formation baptisé « Four Slides » qui s’adresse à toute personne désirant acquérir les techniques des grands orateurs.cine Inspiré de son expérience en entreprise de Manager et de formateur, il construit ce module (résultats, informations, stratégies, nouveaux produits …) en évitant l’escalade de supports visuels souvent contre productifs.

« Christian DELAPORTE met un accent particulier sur l’entraînement Vidéo et une méthodologie précise pour aider le stagiaire à atteindre ses objectifs et gagner la confiance en soi. »

Important : Dans l’espace personnel qui lui est réservé, le participant retrouve les exercices auxquels il a participé pendant cette formation et les conseils personnalisés du formateur. A l’aide de son login et MDP, il visualise, comme il le souhaite, ses séances de training lui permettant de travailler ses axes de progrès.

TÉMOIGNAGES

RÉFÉRENCES